programme détaillé

jeudi matin - jeudi après-midi - vendredi matin - vendredi après-midi

  • 09H00
    Accueil-café
  • 09H45
    Discours de bienvenueRobert Richard, président du Pôle Image Magelis
  • 10H00
    Introduction : René Broca
  • 10H15-12H15
    Les chiffres du secteur

    Les RAF sont l’occasion de prendre connaissance des principaux indicateurs du secteur : volumes et structures de la production et de la diffusion, données sociales, état de la formation permanente.

    Intervenants
    Benoît Danard (CNC)
    Stéphane Le Bars (SPFA)
    Kris Ludhor (AFDAS)
    Carole Perraut (AUDIENS)
  • 12H15-12H45
    Les enjeux de la « Communication Cinéma » de la Commission Européenne

    La Commission européenne soutient un projet portant modification des règles liant l'attribution des aides par les Etats à la territorialisation des dépenses. Les enjeux, économiques et culturels, sont considérables : en l'état, ce projet menace directement les dispositifs d'aide existants, avec des conséquences dramatiques pour le financement de la production et pour l'emploi.

    Intervenant
    Guillaume Blanchot (CNC)
  • 13H00-14H30
    Déjeuner
  • 14H30-16H30
    Table ronde : L’emploi dans l’animation : état des lieux et anticipations des évolutions

    L’emploi des jeunes diplômés est évidemment une préoccupation constante pour les formateurs, mais qui prend un tour plus aigu en période de difficulté économique et d’incertitude réglementaire. La table ronde posera la question d’une optimisation des outils d’analyse et de prévision permettant la meilleure adéquation possible des formations au marché et, au-delà, celle de l’opportunité de mesures en faveur de l’emploi.

    Intervenants
    Stéphane Le Bars (SPFA)
    Stéphane Bedin (FICAM)
    Christophe Pauly (CFDT)
    Laurent Blois (CGT)
    René Broca (RECA)
  • 16H45-18H15
    Peut-on développer les formations en alternance pour l’animation ?
    Point technique, Mutualisation, A quels métiers former en alternance

    La formation en alternance présente deux avantages majeurs : elle ne fait pas porter la charge financière de la formation sur les familles ; elle est un outil efficace d’insertion professionnelle. Pour autant, elle fait l’objet d’une méfiance certaine de la part du secteur de l’animation. La session reviendra sur ces résistances et sur les moyens de les réduire, et s’interrogera sur les compétences les plus susceptibles de tirer profit d’une formation alternée.

    Intervenants
    Thierry Teboul (AFDAS)
    Jack Aubert (CPNEF-AV / CPA)
    Dominique Trocnet (CPNEF-AV)
    Simon Vanesse (Isart Digital)
    Marie-France Zumofen (Les Gobelins)
    Caroline Souris (TeamTO)
  • 9H30-10H45
    Eclairage étranger : le département animation de l’Ecole des Arts Visuels de La Cambre

    Fondée en 1927, l’Ecole nationale supérieure des arts visuels de La Cambre est l’une des principales écoles d’art et de design de Belgique. Elle propose 17 départements ou options, dont, depuis 1958, celle de cinéma d’animation, présentée par son responsable.

    Intervenant
    Vincent Gilot (La Cambre)
  • 11H00-12H15
    Etudes de cas comparées : structures de coûts et de fabrication de deux séries

    Deux études de cas permettront de prendre la mesure concrète des enjeux auxquels sont confrontés les studios d’animation français et des principaux défis qu’ils doivent relever :
    - Foot de rue extrême, saisons 1 et 2
    - Les mystérieuses cités d’or

    Intervenants
    Florent Mounier (2d3D Animations)
    Philippe Alessandri (TeleImages Kids)
    Eric Jacquot (Blue Spirit)

  • 12H15-12H45
    RECA: Questions et réponses

    L’actualité du Réseau des Ecoles de Cinéma d’Animation au terme de deux années d’existence

    Intervenants
    Dimitri Granovsky (RECA / Georges Mélies)
    Cédric Plessiet (RECA / ATI Paris 8)
    Marie-France Zumofen (RECA / Les Gobelins)
    René Broca (RECA)
  • 12H45-14H15
    Déjeuner
  • 14H30-16H30
    Pipelines de production alternatifs : enjeux et contraintes

    Plusieurs expériences récentes – et d’autres à venir – indiquent que le logiciel open source peut devenir une alternative en production, ce qui pose la question adjacente de l’opportunité de son intégration aux cursus de formation. Blender, notamment, semble désormais intéresser au-delà d’une communauté militante. La session proposera des retours d’expérience d’utilisateurs professionnels.

    Intervenants
    Raul Carbo (In Efecto)
    Virginie Guilminot (In Efecto)
    Anne-Laure George-Molland (ATI Paris 8)
    Mathieu Auvray (Autour de Minuit)
    Eric Serre (directeur artistique et réalisateur)
  • 16H30-16H45
    Premières conclusions et débat général